Mobilisé comme officier de réserve, Alain-Fournier, l’auteur du Grand Meaulnes, disparut au premier soir de l’automne 1914, dans un bois de Lorraine, après un dernier combat confus et sans merci. Disparition célébrée par Paul Fort, « le prince des poètes » et par bien d’autres écrivains de son époque, qui devait lui conférer une aura mystérieuse et quasi angélique. Cette disparition fut si totale qu’en dépit des recherches menées sur le terrain après la guerre, par son ami et beau-frère, ses restes n’allaient être retrouvés que soixante-dix-sept ans plus tard, avec ceux de ses vingt compagnons d’armes. Leur découverte, en 1991, fit grand bruit dans la presse. Michel Baranger retrace ce que nous pouvons connaître aujourd’hui du dernier été de l'écrivain et des circonstances de ce combat imprévu qui, sur les Hauts-de-Meuse, fut fatal à Alain-Fournier et à son ½uvre future.

Le Dernier Été D'alain-Fournier - Juin-Septembre 1914 Michel Baranger

SKU : 9782758701095
17,50 € Prix original
14,00 €Prix promotionnel
    • Facebook
    • Instagram
    • Pinterest
    • Twitter